Fiche pratique

Dépôt de garantie dans un bail d'habitation

Vérifié le 01/01/2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Dans certains cas, le propriétaire peut exiger le versement d'un dépôt de garantie pour couvrir les éventuels futurs manquements du locataire à ses obligations (loyers ou charges impayés, réalisation des réparations locatives...).

Le propriétaire peut exiger le versement d'un dépôt de garantie lorsqu'il demande le paiement d'un loyer mensuel c'est-à-dire que le locataire doit payer un loyer chaque mois.

Dans ce cas, le montant du dépôt de garantie doit respecter les règles suivantes :

  • il ne doit pas dépasser 1 mois de loyer hors charges
  • il doit être indiqué dans le bail
  • il doit pas être augmenté en cours de bail ou lors du renouvellement de bail

 Attention :

le propriétaire a interdiction de réclamer un dépôt de garantie lorsque le loyer est payable d'avance pour une période supérieure à 2 mois (par exemple, loyer à payer chaque trimestre)

Au moment de la signature du bail, le locataire peut verser le dépôt de garantie directement au propriétaire, ou par un intermédiaire qui peut être un des organismes suivants :

  À savoir

si le locataire verse le dépôt de garantie en espèces, il peut exiger du propriétaire qu'il lui remette un reçu attestant que la somme remise correspond au dépôt de garantie.

Règles à respecter

    • Délai

      En fin de bail, le dépôt de garantie doit être restitué dans un délai maximal de 1 mois. Mais son montant peut être amputé de retenues ou provision.

      Le délai commence à partir du jour de la restitution des clés par le locataire, qui peut les remettre :

      • en mains propres au propriétaire ou à son mandataire (l'agent immobilier),
      • ou par lettre recommandée avec demande d'avis de réception.

      Retenues

      Une retenue est la somme que le propriétaire a le droit de garder. Il peut s'agir, par exemple :

      • d'impayés de loyers ou de charges,
      • de frais liés aux dégradations ou travaux locatifs.

      Le propriétaire doit justifier la retenue sur le dépôt de garantie en remettant des documents au locataire. Il peut s'agir par exemple des états des lieux d'entrée et de sortie, de photos, d'un constat du commissaire de justice (anciennement constat d'huissier de justice), de devis ou factures, d'une lettre de réclamation des loyers impayés restée sans réponse.

      Charges

      Si les charges sont récupérables, le propriétaire procède à un arrêté des comptes provisoire. Il peut conserver une provision jusqu'à l'arrêté annuel des comptes de l'immeuble. La provision doit être fixée à l'appui de justificatifs.

      Elle ne peut pas dépasser 20 % du montant du dépôt de garantie.

      La régularisation définitive et la restitution du solde (déduction faite des retenues) doivent être faites dans le mois qui suit l'approbation définitive des comptes de l'immeuble.

      Rien n'empêche toutefois le locataire et le propriétaire de solder immédiatement l'ensemble des comptes sans attendre l'approbation des comptes de la copropriété.

    • Délai

      En fin de bail, le dépôt de garantie doit être restitué dans un délai maximal de 2 mois. Mais son montant peut être amputé de retenues ou provision.

      Le délai commence à partir du jour de la restitution des clés par le locataire, qui peut les remettre :

      • en mains propres au propriétaire ou à son mandataire (l'agent immobilier),
      • ou par lettre recommandée avec demande d'avis de réception.

      Retenues

      Une retenue est la somme que le propriétaire a le droit de garder. Il peut s'agir, par exemple :

      • d'impayés de loyers ou de charges,
      • de frais liés aux dégradations ou travaux locatifs.

      Le propriétaire doit justifier la retenue sur le dépôt de garantie en remettant des documents au locataire. Il peut s'agir par exemple des états des lieux d'entrée et de sortie, de photos, d'un constat du commissaire de justice (anciennement constat d'huissier de justice), de devis ou factures, d'une lettre de réclamation des loyers impayés restée sans réponse.

      Charges

      Si les charges sont récupérables, le propriétaire procède à un arrêté des comptes provisoire. Il peut conserver une provision jusqu'à l'arrêté annuel des comptes de l'immeuble. La provision doit être fixée à l'appui de justificatifs.

      Elle ne peut pas dépasser 20 % du montant du dépôt de garantie.

      La régularisation définitive et la restitution du solde (déduction faite des retenues) doivent être faites dans le mois qui suit l'approbation définitive des comptes de l'immeuble.

      Rien n'empêche toutefois le locataire et le propriétaire de solder immédiatement l'ensemble des comptes sans attendre l'approbation des comptes de la copropriété.

    • Délai

      En fin de bail, le dépôt de garantie doit être restitué dans un délai maximal de 1 mois. Mais son montant peut être amputé de retenues.

      Le délai commence à partir du jour de la restitution des clés par le locataire, qui peut les remettre :

      • en mains propres au propriétaire ou à son représentant (l'agent immobilier),
      • ou par lettre recommandée avec demande d'avis de réception.

      Retenues

      Une retenue est une somme restant au propriétaire. Il peut s'agir, par exemple :

      • d'impayés de loyers ou de charges,
      • de frais liés aux dégradations ou travaux locatifs

      Le propriétaire doit justifier la retenue sur le dépôt de garantie en remettant des documents au locataire. Il peut s'agir par exemple des états des lieux d'entrée et de sortie, de photos, d'un constat du commissaire de justice (anciennement constat d'huissier de justice), de devis ou factures, d'une lettre de réclamation des loyers impayés restée sans réponse.

    • Délai

      En fin de bail, le dépôt de garantie doit être restitué dans un délai maximal de 2 mois. Mais son montant peut être amputé de retenues.

      Le délai commence à partir du jour de la restitution des clés par le locataire, qui peut les remettre :

      • en mains propres au propriétaire ou à son représentant (l'agent immobilier),
      • ou par lettre recommandée avec demande d'avis de réception.

      Retenues

      Une retenue est une somme restant au propriétaire. Il peut s'agir, par exemple :

      • d'impayés de loyers ou de charges,
      • de frais liés aux dégradations ou travaux locatifs

      Le propriétaire doit justifier la retenue sur le dépôt de garantie en remettant des documents au locataire. Il peut s'agir par exemple des états des lieux d'entrée et de sortie, de photos, d'un constat du commissaire de justice (anciennement constat d'huissier de justice), de devis ou factures, d'une lettre de réclamation des loyers impayés restée sans réponse.

Contestation des retenues

Le locataire peut s'aider du modèle de lettre suivant :

Modèle de document
Contester la facture des travaux de remise en état de son ancien logement

Accéder au modèle de document  

Institut national de la consommation (INC)

Démarche du locataire

Mise en demeure

Si le propriétaire ne restitue pas le dépôt de garantie dans le délai imparti, le locataire doit mettre en demeure le propriétaire de restituer le dépôt de garantie.

Pour cela, il doit lui envoyer une lettre recommandée avec avis de réception.

Il peut utiliser ce modèle de document :

Modèle de document
Demander le remboursement du dépôt de garantie non restitué

Accéder au modèle de document  

Direction de l'information légale et administrative (Dila) - Premier ministre

Conciliation

Lorsque le propriétaire refuse de rembourser le dépôt de garantie en dépit de cette démarche, le locataire dispose de recours qui diffèrent selon le montant du litige.

  • Le locataire doit engager une conciliation avec un conciliateur de justice.

    Cette procédure est obligatoire pour pouvoir ensuite éventuellement saisir le juge. La conciliation est gratuite pour le locataire et le propriétaire.

    Pour trouver un conciliateur de justice :

    Où s’adresser ?

  • Le locataire peut engager une conciliation avec un conciliateur de justice ou la commission départementale de conciliation.

    La conciliation est gratuite pour le locataire et le propriétaire.

    Mais le locataire peut saisir le juge directement.

    Pour trouver un conciliateur de justice :

    Où s’adresser ?

    La CDC doit être saisie par lettre recommandée avec accusé de réception.

    Il est possible d'utiliser ce modèle de document :

    Modèle de document
    Locataire : lettre pour saisir la commission départementale de conciliation (CDC)

    Accéder au modèle de document  

    Institut national de la consommation (INC)

    Cette lettre doit être adressée à la CDC du département où est situé le logement concerné.

Saisir le juge

En cas d'échec de la conciliation, le locataire doit saisir le juge des contentieux de la protection. Le juge doit être saisi dans un délai de 3 ans à partir du jour où le dépôt de garantie aurait dû être versé.

Où s’adresser ?

Droit à des intérêts de retard

En cas de restitution tardive de dépôt de garantie, des intérêts de retard sont dus au locataire.

À défaut de restitution dans le délai prévu, le dépôt de garantie dû au locataire est majoré d'une somme égale à 10 % du loyer mensuel (hors charges) pour chaque mois de retard commencé.

Cette majoration ne s'applique pas si le retard est provoqué par le fait que le locataire n'a pas transmis au propriétaire l'adresse de son nouveau domicile.

Le propriétaire peut exiger du locataire qu'il verse un dépôt de garantie pour couvrir les éventuels futurs manquements du locataire à ses obligations (par exemple, régularisation des loyers et des charges ou réalisation des réparations locatives).

 Attention :

le propriétaire a interdiction de réclamer un dépôt de garantie pour un bail mobilité.

    • Si le propriétaire exige le versement d'un dépôt de garantie, son montant :

      • doit obligatoirement être indiqué dans le contrat de location (bail),
      • ne doit pas être supérieur à 2 mois de loyer, hors charges.

        À savoir

      le montant du dépôt de garantie ne peut faire l'objet d'aucune révision en cours ou au renouvellement du bail.

    • Aucun dépôt de garantie ne peut être réclamé au locataire si le loyer est payable d'avance pour une période supérieure à 2 mois (loyer payé trimestriellement par exemple).

      Toutefois, si le locataire demande le bénéfice du paiement mensuel du loyer, le propriétaire peut exiger un dépôt de garantie.

  • Le montant du dépôt de garantie est libre.

    Il peut être d'1 ou 2 mois, voire davantage selon ce qui est prévu au sein du contrat de location (bail).

Au moment de la signature du bail, le locataire peut verser le dépôt de garantie directement au propriétaire, ou par un intermédiaire qui peut être un des organismes suivants :

  À savoir

si le locataire verse le dépôt de garantie en espèces, il peut exiger du propriétaire qu'il lui remette un reçu attestant que la somme remise correspond au dépôt de garantie.

    • Délai

      En fin de bail, le dépôt de garantie doit être restitué dans un délai maximal de 1 mois. Mais son montant peut être amputé de retenues ou provision.

      Le délai commence à partir du jour de la restitution des clés par le locataire, qui peut les remettre :

      • en mains propres au propriétaire ou à son mandataire (l'agent immobilier),
      • ou par lettre recommandée avec demande d'avis de réception.

      Retenues

      Une retenue est la somme que le propriétaire a le droit de garder. Il peut s'agir, par exemple :

      • d'impayés de loyers ou de charges,
      • de frais liés aux dégradations ou travaux locatifs.

      Le propriétaire doit justifier la retenue sur le dépôt de garantie en remettant des documents au locataire. Il peut s'agir par exemple des états des lieux d'entrée et de sortie, de photos, d'un constat du commissaire de justice (anciennement constat d'huissier de justice), de devis ou factures, d'une lettre de réclamation des loyers impayés restée sans réponse.

      Charges

      Si les charges sont récupérables, le propriétaire procède à un arrêté des comptes provisoire. Il peut conserver une provision jusqu'à l'arrêté annuel des comptes de l'immeuble. La provision doit être fixée à l'appui de justificatifs.

      Elle ne peut pas dépasser 20 % du montant du dépôt de garantie.

      La régularisation définitive et la restitution du solde (déduction faite des retenues) doivent être faites dans le mois qui suit l'approbation définitive des comptes de l'immeuble.

      Rien n'empêche toutefois le locataire et le propriétaire de solder immédiatement l'ensemble des comptes sans attendre l'approbation des comptes de la copropriété.

    • Délai

      En fin de bail, le dépôt de garantie doit être restitué dans un délai maximal de 2 mois. Mais son montant peut être amputé de retenues ou provision.

      Le délai commence à partir du jour de la restitution des clés par le locataire, qui peut les remettre :

      • en mains propres au propriétaire ou à son mandataire (l'agent immobilier),
      • ou par lettre recommandée avec demande d'avis de réception.

      Retenues

      Une retenue est la somme que le propriétaire a le droit de garder. Il peut s'agir, par exemple :

      • d'impayés de loyers ou de charges,
      • de frais liés aux dégradations ou travaux locatifs.

      Le propriétaire doit justifier la retenue sur le dépôt de garantie en remettant des documents au locataire. Il peut s'agir par exemple des états des lieux d'entrée et de sortie, de photos, d'un constat du commissaire de justice (anciennement constat d'huissier de justice), de devis ou factures, d'une lettre de réclamation des loyers impayés restée sans réponse.

      Charges

      Si les charges sont récupérables, le propriétaire procède à un arrêté des comptes provisoire. Il peut conserver une provision jusqu'à l'arrêté annuel des comptes de l'immeuble. La provision doit être fixée à l'appui de justificatifs.

      Elle ne peut pas dépasser 20 % du montant du dépôt de garantie.

      La régularisation définitive et la restitution du solde (déduction faite des retenues) doivent être faites dans le mois qui suit l'approbation définitive des comptes de l'immeuble.

      Rien n'empêche toutefois le locataire et le propriétaire de solder immédiatement l'ensemble des comptes sans attendre l'approbation des comptes de la copropriété.

    • Délai

      En fin de bail, le dépôt de garantie doit être restitué dans un délai maximal de 1 mois. Mais son montant peut être amputé de retenues.

      Le délai commence à partir du jour de la restitution des clés par le locataire, qui peut les remettre :

      • en mains propres au propriétaire ou à son mandataire (l'agent immobilier),
      • ou par lettre recommandée avec demande d'avis de réception.

      Retenues

      Une retenue est une somme restant au propriétaire. Il peut s'agir, par exemple :

      • d'impayés de loyers ou de charges,
      • de frais liés aux dégradations ou travaux locatifs

      Le propriétaire doit justifier la retenue sur le dépôt de garantie en remettant des documents au locataire. Il peut s'agir par exemple des états des lieux d'entrée et de sortie, de photos, d'un constat du commissaire de justice (anciennement constat d'huissier de justice), de devis ou factures, d'une lettre de réclamation des loyers impayés restée sans réponse.

    • Délai

      En fin de bail, le dépôt de garantie doit être restitué dans un délai maximal de 2 mois. Mais son montant peut être amputé de retenues.

      Le délai commence à partir du jour de la restitution des clés par le locataire, qui peut les remettre :

      • en mains propres au propriétaire ou à son représentant (l'agent immobilier),
      • ou par lettre recommandée avec demande d'avis de réception.

      Retenues

      Une retenue est une somme restant au propriétaire. Il peut s'agir, par exemple :

      • d'impayés de loyers ou de charges,
      • de frais liés aux dégradations ou travaux locatifs

      Le propriétaire doit justifier la retenue sur le dépôt de garantie en remettant des documents au locataire. Il peut s'agir par exemple des états des lieux d'entrée et de sortie, de photos, d'un constat du commissaire de justice (anciennement constat d'huissier de justice), de devis ou factures, d'une lettre de réclamation des loyers impayés restée sans réponse.

Démarche du locataire

Mise en demeure

Si le dépôt de garantie n'est pas restitué dans le délai imparti, le locataire doit mettre en demeure le propriétaire de restituer le dépôt de garantie par lettre recommandée avec avis de réception.

Il est possible d'utiliser ce modèle de document :

Modèle de document
Demander le remboursement du dépôt de garantie non restitué

Accéder au modèle de document  

Direction de l'information légale et administrative (Dila) - Premier ministre

Conciliation

Lorsque le propriétaire refuse de rembourser le dépôt de garantie en dépit de cette démarche, le locataire dispose de recours qui diffèrent selon le montant du litige.

  • Le locataire doit engager une conciliation avec un conciliateur de justice.

    Cette procédure est obligatoire pour pouvoir ensuite éventuellement saisir le juge. La conciliation est gratuite pour le locataire et le propriétaire.

    Pour trouver un conciliateur de justice :

    Où s’adresser ?

  • Le locataire peut engager une conciliation avec un conciliateur de justice ou la commission départementale de conciliation.

    La conciliation est gratuite pour le locataire et le propriétaire.

    Mais le locataire peut saisir le juge directement.

    Pour trouver un conciliateur de justice :

    Où s’adresser ?

    La CDC doit être saisie par lettre recommandée avec accusé de réception.

    Il est possible d'utiliser ce modèle de document :

    Modèle de document
    Locataire : lettre pour saisir la commission départementale de conciliation (CDC)

    Accéder au modèle de document  

    Institut national de la consommation (INC)

    Cette lettre doit être adressée à la CDC du département où est situé le logement concerné.

Saisir le juge

En cas d'échec de la conciliation, le locataire doit saisir le juge des contentieux de la protection. Le juge doit être saisi dans un délai de 3 ans à partir du jour où le dépôt de garantie aurait dû être versé.

Droit à des intérêts de retard

En cas de restitution tardive de dépôt de garantie, des intérêts de retard sont dus au locataire.

Si le dépôt de garantie n'est pas restitué dans le délai prévu, le dépôt de garantie dû au locataire est majoré d'une somme égale à 10 % du loyer mensuel (hors charges) pour chaque mois de retard commencé.

Cette majoration ne s'applique pas si le retard est provoqué par le fait que le locataire n'a pas transmis au propriétaire l'adresse de son nouveau domicile.

Démarches administratives

Recensement : Les jeunes gens doivent se faire recenser en Mairie dès leurs 16 ans. Veuillez passer durant les permanences, muni du livret de famille. Cette inscription est obligatoire pour s’inscrire à la conduite accompagnée, passer les examens …

Inscriptions sur la liste électorale :  Pour être inscrit sur la liste électorale, vous devez vous présenter en Mairie, durant les permanences (mardi et vendredi de 17h30 à 19h), muni d’une pièce d’identité en cours de validité et d’un document de moins de trois mois prouvant que vous êtes domicilié dans la commune ou y résidez depuis au moins six mois.

Le PACS :  Le pacte civil de solidarité (Pacs) est un contrat. Il est conclu entre 2 personnes majeures, de sexe différent ou de même sexe, pour organiser leur vie commune. Depuis le 1er novembre 2017 le Pacs est désormais enregistré en mairie de votre domicile.
Si la situation des partenaires est complexe (avec des biens, des enfants…) mieux vaut privilégier l’enregistrement de la déclaration conjointe de Pacs auprès d’un Notaire, comme c’était déjà le cas. Certes cet acte notarié est payant, mais il permet de bénéficier de conseils juridiques et apporte une valeur d’acte authentique au Pacs, ce qui n’est pas le cas pour un enregistrement en mairie. Pour tout savoir sur les démarches et obtenir les formulaires, n’hésitez pas à passer en mairie ou à consulter : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N144

 Autorisations de sortie du territoire :

La loi du 3 juin 2016 relatif à la lutte contre le terrorisme et le décret du 2 novembre 2016 ont rétabli l’autorisation de sortie de territoire pour les mineurs. Le décret entrera en vigueur le 15 janvier 2017.

L’enfant qui voyage à l’étranger sans être accompagné de l’un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :

  • Pièce d’identité valide du mineur : carte d’identité ou passeport + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
  • Photocopie du titre d’identité valide ou périmé depuis moins de 5 ans du parent signataire : carte d’identité ou passeport
  • Formulaire signé par l’un des parents titulaire de l’autorité parentale (disponible sur : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1359)

Carte d’identité :

Changement important : les demandes de cartes nationales d’identité se feront à compter du 14 mars 2017 directement dans une mairie ayant le dispositif. Les plus proches sont la mairie de Chaumont-en-Vexin et uniquement sur rendez-vous (03.44.49.00.46) ou la mairie de GISORS (02.32.27.60.60).

Vous pourrez toujours demander les renseignements à la mairie d’Eragny qui se tiendra également à votre disposition pour vous aider dans les démarches de pré-demandes en ligne (voir le site : http://media.interieur.gouv.fr/demarches/).